9 sports pour vous faciliter la grossesse

9 sports pour vous faciliter la grossesse

- Catégories : Blog , Santé et bien être

Vous souffrez de douleurs abdominales et de ballonnement, vous n’arrivez pas à dormir,  il vous arrive aussi d'avoirgrossesse sport les pieds, les chevilles, voire les mains, qui gonflent…En d’autres termes, vous êtes enceinte. Si seulement il existait une solution miracle, pour minimiser les douleurs et les effets secondaires désagréables de la grossesse.

Bonne nouvelle! Le sport durant la grossesse offre beaucoup d'avantages - un coup de pouce pour votre humeur, une réduction significative des symptômes de la grossesse (y compris la fatigue, la constipation et les nausées), et une récupération post-partum beaucoup plus rapide.

Mais la question qui se pose est la suivante : combien de fois dois-je pratiquer du sport durant la grossesse et avec quelle intensité ? Les gynécologues recommandent au moins 30 minutes d'exercice modéré par jour. En dehors de ces séances, il est conseillé d’effectuer régulièrement des promenades de 10 minutes, ou n’importe quelle autre activité, à savoir le jardinage, la danse ou autres.

Les exercices d’aérobie conseillés durant la grossesse :

Tous ces exercices cardio-vasculaires augmentent la circulation sanguine, le tonus musculaire et l'endurance (chose dont vous serez reconnaissantes durant l’accouchement):

  • La natation :grossesse natation

La natation et l'aquagym sont des exercices vivement recommandés durant la grossesse. Pourquoi? Dans l'eau, vous pesez environ le dixième de votre poids, c’est la raison pour laquelle vous vous sentez léger et souple. Un plongeon dans la piscine peut aussi vous aider à soulager les nausées, les douleurs sciatiques et les chevilles gonflées.

  • La marche rapide :

Il n’y a rien de plus facile que d’intégrer une séance de marche rapide dans votre programme quotidien. Mieux encore, cet exercice peut être pratiqué jusqu’au dernier mois de votre grossesse. Vous n’aurez besoin que d’une bonne paire de baskets. Vous pouvez mieux gérer vos séances grâce à un podomètre ou un cardiofréquencemètre, qui vont vous permettre de connaître le nombre de pas que vous avez marché, ainsi que de surveiller votre cœur.

  • Les cours de danse en groupe ou d'aérobic:

L’aérobic à faible impact et les séances de danse sont une excellente façon d'augmenter votre rythme cardiaque et de stimuler les endorphines si vous êtes novices. Comme votre abdomen se dilate, il faut éviter les activités qui nécessitent de l’équilibre. Si vous êtes une athlète expérimentée, il faut juste écouter votre corps et ne pas pratiquer du sport jusqu’à l’épuisement.

  • Le cyclisme en sallegrossesse yoga

Une merveilleuse façon de pratiquer du sport sans mettre la pression sur les chevilles et les genoux, le cyclisme en salle vous permet de pédaler à votre propre rythme, sans le risque de chute. Si vous êtes une cycliste passionnée, demandez à votre médecin s'il n’est pas risqué de continuer à pratiquer du vélo en plein air durant la grossesse.

Les exercices de souplesse et de résistance durant la grossesse :

Les séances d'entraînement de résistance suivantes aident à construire et à maintenir vos muscles. Des muscles plus forts et plus souples vous aident à supporter le poids que vous gagnez tout au long de votre grossesse, et protéger vos articulations contre les blessures.

  • La musculation :

La musculation est inoffensive durant la grossesse, il faut juste réaliser plus de répétitions avec moins de poids que grossesse marched’habitude. Vous pouvez également opter pour des machines, ce qui permet de limiter l'amplitude du mouvement et réduire toute possibilité de blessure. Assurez-vous également de limiter les mouvements isométriques (consistent à contracter les muscles pendant une certaine période de temps sans en changer la longueur): Si vous oubliez accidentellement de respirer dans cette position (chose qui est fréquente), vous pouvez facilement perdre conscience.

  • Les pilâtes :

Une routine de pilâtes adaptée se concentre principalement sur le renforcement de votre cœur et d’étirer vos muscles. Ces exercices permettront de réduire les douleurs dorsales et d’améliorer votre posture, ainsi que votre flexibilité.

  • Le Yoga prénatal :

Le yoga prénatal est une autre séance d'entraînement idéal pour les futures mamans: Il favorise la détente, la souplesse, la concentration et la respiration profonde – Ce qui est une excellente préparation pour l’accouchement.

Il ne faut pas oublier qu’il existe beaucoup d'autres façons de pratiquer du sport pendant la grossesse - ainsi que quelques exercices que vous ne devez absolument pas pratiquer. Si vous avez toujours des doutes, vous pouvez demander l’avis de votre gynécologue.

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)