Podomètre, un outil indispensable aux hypertendus et aux diabétiques

Podomètre, un outil indispensable aux hypertendus et aux diabétiques

- Catégories : Blog , Objets connectés

Il est largement admis que la marche apporte des bienfaits pour la santé en général. Parmi ses avantages on peut citer:

  • Prévention des maladies du cœur et des accidents vasculaires cérébraux en améliorant le taux de cholestérol, la circulation du sang et la fonction cardiaque
  • Réduction de la pression artérielle et prévention du diabète de l'adulte en réduisant les réserves lipidiques de l'organisme
  • Contribution à prévenir la diminution de la masse osseuse et l'ostéoporose
  • Amélioration de la capacité à relever les défis de la vie

C'est pourquoi, nombre de personnes pratiquent la marche de nos jours, que ce soit en plein air ou en salle (sur tapis roulant par exemple).


Jusqu'à une date relativement récente, votre médecin ou votre coach sportif se contentait de vous recommander la marche sans la quantifier, sinon en minutes. Ce qui ne tient pas compte de la cadence. Une variable importante qui peut influer considérablement sur le résultat.

Depuis quelques années, on quantifie la marche en nombre de pas. Marcher 10 000 pas par jour peut bénéficier à la santé des adultes qui sont déjà en bonne santé.
Même si ce nombre ne convient pas nécessairement à tous les individus, notamment aux seniors et aux personnes atteintes de maladies chroniques et aux enfants.
En outre, même si marcher au moins 10 000 pas par jour (environ 8 km et 40 minutes de marche) représente un objectif valable, vous devez y aller progressivement si vous êtes une personne plutôt inactive (si vous marchez en moyenne moins de 6 000 pas par jour).

Aujourd'hui, le podomètre a fait son entrée, et a réellement facilité la quantification de l'effort de marche. Ce petit appareil qui compte les pas peut aussi vous fournir plusieurs autres informations sur votre parcours: Distance - Vitesse - Calories brûlés (selon les modèles).

Enfin, le podomètre a fait son entrée en médecine, et a attiré la curiosité de la recherche clinique. C'est ainsi que le prestigieux journal médical The Heart a publié en 2007 un article qui rapporte que l'utilisation d'un podomètre aide non seulement à évaluer l'effort de marche, mais aussi à réduire significativement l'IMC (Indice de Masse Corporelle) de 0,38. Mieux encore, en utilisant un podomètre il a été observé une diminution de la pression artérielle systolique de l'ordre de 3,8 mm Hg.

L'explication de ces résultats réside dans le fait que le podomètre, et en plus de son rôle dans la surveillance et le monitoring, joue un rôle de motivation également. Quelqu'un à qui vous dites qu'il faut faire 10 000 pas par jour, sans outil de surveillance est moins motivé qu'un autre qui a le moyen de vérifier s'il a atteint cet objectif.

Dans une autre étude, publiée sur le site Internet de l'association britannique Diabetes UK (diabetes.org.uk), utiliser un podomètre pourrait réduire de moitié la probabilité de développer un diabète de type 2 chez les personnes à risque. Deux groupes ont été suivis pendant trois mois, six mois puis un an. Le premier groupe pratiquait la marche avec l'aide d'un podomètre et le deuxième groupe sans cet appareil. Le niveau de glucose sanguin chez les personnes ayant utilisé le podomètre était réduit de 15% à 58% chez les personnes ayant utilisé le podomètre.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)